Pronostic PSG – FC Barcelone

Voici notre aperçu de PSG – FC Barcelone. Ce match semble être un passage obligé pour les deux équipes depuis plusieurs saisons en Ligue des Champions. Barcelone, vainqueur des trois dernières confrontations, part clairement favori mais l’élimination du Paris-Saint-Germain est-elle réellement inéluctable ?

Un Paris-Saint-Germain en difficulté…

Que vaut réellement le Paris-Saint-Germain d’Unai Emery cette saison? Sur le papier, l’effectif paraît être plus étoffé que la saison dernière qui a vu les joueurs de la capitale survoler la Ligue 1. Toutefois, les recrues n’apportent finalement pas ce que l’on était en droit d’attendre d’elles, mis à part pour Thomas Meunier qui réalise une belle saison. Cette année, le Paris-Saint-Germain est bien moins maître de son sujet dans l’hexagone par rapport aux saisons précédentes. En effet,  Monaco et Nice font figure de sérieux concurrents pour le titre, que les joueurs d’Unai Emery n’ont pas réussi à battre.

Et là est le plus gros problème du PSG cette saison, l’incapacité à faire la différence dans les grands matches. Cela a pu se vérifier face à Arsenal, Nice ou encore Monaco. Des rencontres bien différentes dans le contenu mais qui illustrent parfaitement les difficultés parisiennes. Le manque d’efficacité fut criant contre Arsenal notamment.

L’autre interrogation vient du poste de gardien de but. Alphonse Areola n’est que l’ombre de lui-même depuis plusieurs semaines. La faute à un management spécial de son entraineur et une pression trop élevée pour un jeune gardien. De ce fait, il enchaine les erreurs comme celle qu’il a commise contre Lille, heuresement sans conséquences. Kevin Trapp sera surement de retour après sa blessure contre Monaco et devrait occuper le poste de titulaire. Cela sera-t-il suffisant pour rassurer la défense?

 

…mais une équipe pleine de talent(s) !

Il n’y a toutefois pas que des points négatifs à retenir quant au PSG version Emery. Le recrutement de Julian Draxler cet hiver a indéniablement apporté un plus à l’équipe. Celui-ci a fait montre de sa classe technique et déjà marqué plusieurs buts décisifs. Il peut être le facteur X de ce huitième de finale. Sa venue a aussi été l’occasion pour Angel Di Maria de se remettre en question. Auteur d’une saison décevante, il semble avoir haussé son niveau depuis l’arrivée de l’allemand.

C’est globalement tout le secteur offensif qui se porte bien. Lucas est de plus en plus décisif et Cavani connait sa meilleure saison statistique. Avec 23 buts en 22 matches de championnat et 6 buts en autant de matches de Ligue des champions, il est devenu le 2e meilleur réalisateur de l’histoire du PSG.

En outre, le club reste sur une qualification en finale de Coupe de la Ligue et enchaîne les victoires. Et cela malgré les difficultés dans le jeu, signe que le groupe a toujours la rage de vaincre.

 

Le FC Barcelone, une armada offensive fragile

Le FC Barcelone connaît également une saison « délicate » avec des résultats en demi-teinte en championnat et des difficultés dans le jeu ces dernières semaines. La faute notamment à la longue blessure d’Andres Iniesta, maître à jouer des catalans, qui est revenu dans le groupe récemment. Les Blaugranas sont 2e de la Liga à un point leader, le Real de Madrid, qui dispose toutefois de 2 matches en retard. Soit potentiellement d’une avance de 7 points. Le club vient également de se qualifier pour la finale de la Coupe du Roi après avoir difficilement éliminé l’Atletico Madrid (1-2, 1-1). A 10 contre 9, les madrilènes sont passés tout proche de décrocher la prolongation en ratant notamment un pénalty et en se voyant refuser un but pourtant valable.

La grande force de l’équipe de Luis Enrique reste évidemment son trident offensif Neymar, Suarez, Messi capable de mettre à mal n’importe quelle défense. Avec 55 buts en championnat dont 37 pour le trident offensif, le Barca est la meilleure attaque de Liga. Les statistiques sont tout aussi impressionnantes sur la scène européenne puisque Lionel Messi n’est autre que le meilleur buteur de la compétition avec 10 buts en 6 matches. Cela représente la moitié des 20 buts marqués par son club en phase de groupe ce qui en fait également la meilleure attaque de la compétition.

 

PSG – FC Barcelone : un affrontement déséquilibré ?

L’année passée, le club français avait été balayé par Barcelone, la faute à plusieurs erreurs tactiques de Laurent Blanc. La titularisation de Serge Aurier notamment qui revenait de « suspension » suite à l’affaire Périscope. Celui-ci avait réalisé un match catastrophique, facilement expliqué par son manque de compétition qui avait alors plombé son club. Cela était d’autant plus incompréhensible que Marquinhos aurait pu jouer et semblait en forme.

Cette saison, le PSG a la chance d’avoir à sa tête un coach espagnol ayant entrainé plusieurs années le FC Seville. Unai Emery connaît donc parfaitement l’adversaire et prône un jeu assez opposé à la philosophie de son prédécesseur. Celui-ci est fait de pressing et de transitions rapides pour porter le danger rapidement dans la surface adverse. Une tactique qui pourrait s’avérer payante face au FC Barcelone qui aura sans nul doute la possession du ballon. Mais sera ainsi vulnérable aux contres. Là est le coup à jouer pour les parisiens avec les flèches Lucas et Draxler sur les côtés qui devront profiter des espaces en contre pour servir idéalement Cavani. Cette stratégie est toutefois à double tranchant. Elle impose de pouvoir sortir proprement le ballon face à un adversaire positionné haut, ce qui implique une maîtrise technique parfaite mais aussi de remporter la bataille du milieu.

 

Le facteur clé de ce PSG – FC Barcelone : la bataille du milieu

La bataille du milieu sera également primordiale et une interrogation subsiste. La présence de Marco Verratti dans l’entrejeu parisien. Son absence serait un énorme coup dur pour son club. En effet, il a toute proportion gardée une influence similaire à celle d’Iniesta sur le jeu de son équipe. Le PSG a rarement brillé lorsqu’il n’était pas là.

Cette affirmation est d’autant plus vraie que Thiago Motta est suspendu pour accumulation de cartons jaunes, que Krychowiak revient de blessure et que Pastore est très incertain. En outre, le FC Barcelone dispose de toutes ses forces vives à l’exception de Javier Mascherano qui est incertain en raison d’une blessure au tendon d’Achille. Luis Enrique aura dont l’embarras du choix pour le déplacement au Parc des Princes et contrecarrer les plans de son homologue parisien.

L’autre interrogation concerne la capacité des défenseurs parisiens à contenir les velléités offensives des catalans. Particulièrement côté gauche avec Messi qui posera un sérieux problème à Unai Emery. En effet, celui-ci devra choisir entre Maxwell, qui offre plus de garanties défensives bien que sa vitesse soit limitée, et Kurzawa, excellent contre attaquant mais dispose de lacunes défensives. Une seule erreur d’inattention peut coûter très cher à ce niveau de la compétition. Le forfait de dernière minute de Thiago Silva est également un gros problème. Il va contraindre le coach à titulariser Kimpembe, un jeune inexpérimenté, ou Aurier à un poste qui n’est pas le sien. Face à un attaquant redoutable tel que Suarez, cela pourrait être compliqué.

 

Le facteur plus: la motivation

Le FC Barcelone part clairement favori sur le papier. Il dispose de certitudes à ce niveau de la compétition et de plus d’expérience que le PSG. Toutefois, le match risque d’être plus serré qu’il n’y parait car dans ce genre de match, la valeur intrinsèque des équipes ne fait pas tout.

L’autre élément à prendre en compte est le facteur « motivation » qui me paraît être important. En effet, les parisiens n’ont pas grand-chose à perdre de cette confrontation. Ils sont donnés perdants depuis le tirage et leur jeu n’est pas aussi flamboyant que les autres saisons.

Cependant, ceci est souvent une source de motivation pour les joueurs et l’occasion ou jamais de se sublimer. Sur le papier, l’effectif du PSG n’est pas largement inférieur à celui du FC Barcelone. Seule la vérité du terrain compte et nombreux favoris se sont déjà fait surprendre. Si les joueurs d’Unai Emery mettent les ingrédients nécessaires dans l’engagement et la détermination, il y aura clairement match. Dans le cas contraire, les parisiens seront éliminés dès le match aller.

PSG – FC Barcelone, les groupes et les compositions probables :

 

Groupe Paris : Areola, Aurier, Ben Arfa, Cavani, Di Maria, Draxler, Kimpembe, Kurzawa, Luca, Marquinhos, Matuidi, Maxwell, Meunier, Nkunku, Pastore, Rabiot, Trapp, Verratti.

Les absents : Motta (suspendu), Gueides (non qualifié) et THiago Silva (blessé).

Composition probable Paris : Trapp; Aurier, Marquinhos, Kimpembe, Maxwell; Verratti, Rabiot, Matuidi; Lucas, Cavani, Draxler.

 

Groupe Barcelone : Ter Stegen, Cillessen, Masip, Piqué, Rakitic, Sergio, Denis Suárez, Iniesta, Suárez, Messi, Neymar, Rafinha, Alcácer, Jordi Alba, Digne, Sergi Roberto, André Gomes, Umtiti et Mathieu.

Les absents: Mascherano, Vidal et Arda Turan (blessés)

Composition probable Barcelone : Ter Stegen; Sergi Roberto, Piqué, Umtiti, Alba; Rakitić, Busquets, Iniesta; Messi, Luis Suárez, Neymar.

 

PSG – FC Barcelone, paris meilleures cotes

Victoire PSG : 3,40 (winamax)

Match nul : 3,45 (winamax)
Victoire Barcelone : 2,07 (winamax)

Over 2,5 PSG – FC Barcelone : 1,70 (unibet)

 

Alors on voit quoi ?

Il est bien difficile de cerner ce que va donner cette opposition entre le PSG et le Barca, les absences du côté parisiens pesant lourd (Motta et T. Silva). Il ne faut toutefois pas penser que cela sera aisé pour Barcelone qui affronte une équipe en pleine confiance actuellement et qui n’a rien à perdre. La rencontre risque donc d’être fermée dans un premier temps, avec des parisiens attentifs et des barcelonnais attentistes.  Dans tous les cas, cette affrontement promet d’être un magnifique moment de football. Régalez nous messieurs!

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. seb86110 dit :

    Très difficile à chaque fois pour le PSG en LDC, ils ne font pas la saison idéale en ligue 1 que tout le monde souhaiterait mais rien d’alarmant jusque là même si personnellement je pense que Monaco va les pousser très loin en championnat (tant mieux)
    Match tout en maitrise a Bordeaux sans pression
    Prédiction: PSG 2 – 0 Barcelone 😉

  2. fakeguaranteed dit :

    Un petit 1-2 pour le barca éviterait une humiliation au PSG

  3. seb86110 dit :

    Tonton séb était dans le juste 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *