Six points pour éviter le pire !

Didier Deschamps

Comment ne pas avoir une pensée pour le néo-Citizen Benjamin Mendy, victime cette semaine d’une rupture des ligaments croisés du genou droit. Quand on sait que cette blessure nécessite une absence d’environ six mois, sans compter qu’il faut bien souvent deux ou trois mois pour retrouver la plénitude de ses moyens. Les espoirs, de voir l’ancien monégasque à la  prochaine Coupe du Monde sont infimes !

 

Le programme des Bleus

Bulgarie – France, Samedi 7 Octobre 2017 à 20h45.

France – Biélorussie, Mardi 10 Octobre 2017 à 20h45.

Le classement

 

1er : France 17 points (+10), 2: Suède 16pts (+11), 3: Pays-Bas 13pts (+5), 4: Bulgarie 12pts (-4), 5: Luxembourg 5pts (-10), 6: Biélorussie 5pts (-12).

 

Le groupe

Gardiens : Alphonse Areola (93, 0, Paris-SG), Hugo Lloris (86, 92, Tottenham), Steve Mandanda (85, 24, O. Marseille).

Défenseurs : Lucas Digne (93, 17, FC Barcelone), Christophe Jallet (83, 14, OGC Nice), Presnel Kimpembe (95, 0, Paris-SG), Laurent Koscielny (85, 49, Arsenal), Layvin Kurzawa (92, 9, Paris-SG), Djibril Sidibé (92, 12, AS Monaco), Samuel Umtiti (93, 10, FC Barcelone), Raphaël Varane (93, 37, Real Madrid).

Milieux : N’golo Kanté (91, 19, Chelsea), Blaise Matuidi (87, 58, Juventus Turin), Adrien Rabiot (95, 3, Paris-SG), Moussa Sissoko (89, 52, Tottenham), Corentin Tolisso (94, 1, Bayern Munich).

Attaquants : Kingsley Coman (96, 13, Bayern Munich), Olivier Giroud (86, 66, Arsenal), Antoine Griezmann (91, 45, Atletico Madrid), Alexandre Lacazette (91, 13, Arsenal), Thomas Lemar (95, 7, AS Monaco), Kylian Mbappé (98, 6, Paris-SG), Dimitri Payet (87, 35, O.Marseille), Florian Thauvin (93, 1, O.Marseille).

Sélectionneur : Didier Deschamps.

 

Forme actuelle 

Les Tops :

Areola : Le portier parisien semble retrouver son niveau de Villarreal. Nul doute que le fait d’être installé en tant que titulaire dans les buts du PSG lui a fait un bien fou mentalement. Sa dernière prestation face au Bayern a été impeccable.

Kimbembe : Le jeune parisien est impressionnant à chaque titularisation dans son club. Certainement l’un des grands espoirs du football français.

Kanté : Véritable métronome à Chelsea, son entraineur Antonio Conte ne tarit pas d’éloges sur l’ancien caennais. Ses prestations sont dans la lignée de l’an passé.

Matuidi : Le temps d’adaptation dans son nouveau club n’a pas duré longtemps. L’ex-parisien est déjà adulé de l’autre côté des Alpes. Son volume de jeu est toujours aussi impressionnant.

Rabiot : Titulaire indiscutable aux yeux d’Emery ; le système en 4-3-3 lui va à merveille. Quel plaisir de le voir casser les lignes adverses.

Lacazette : Après un court moment d’adaptation, l’ancien lyonnais enchaine désormais les buts à Arsenal (4 buts pour 5 titularisations) et commence à séduire le public de l’Emirates Stadium.

Mbappe : Le natif de Bondy s’est parfaitement intégré dans son nouveau club et ses partenaires ne peuvent être qu’admiratifs devant ce talent qui se révèle tous les jours un peu plus.

Thauvin : L’ailier olympien en est déjà à 3 buts et 6 passes décisives cette saison, toutes compétitions confondues.

Les Flops :

Kurzawa : Sa dernière sortie internationale fut un véritable échec. 17 centres tous plus mal dosés les uns que les autres. L’ancien espoir tarde à confirmer et ses qualités de défenseur sont souvent remises en question.

Digne : Rarement utilisé par Valverde dans les rangs barcelonnais (93 minutes jouées), l’ancien parisien est clairement un choix par défaut qui profite désormais de l’absence « longue durée » de Benjamin Mendy.

Jallet : Derrière Sidibé qui semble confortablement installé au poste de latéral droit, le sélectionneur semble bien embêté quand on sait que le néo-niçois semble bien loin de son niveau d’avant tout en  marquant le pas physiquement (34 ans).

Sissoko : Même s’il semble avoir plus de temps de jeu cette saison, difficile d’imaginer l’ancien toulousain dans le système actuel de Deschamps. Son avenir international semble dépendre des blessures de certains cadres comme Pogba.

Les absents :

 Le principal souci de cette équipe demeure au poste de latéral. A droite comme à gauche, la hiérarchie peine à se dessiner. Lorsque Deschamps fait évoluer son équipe en 4-3-3, ce poste est essentiel dans l’animosité offensive et nos latéraux actuels ont trop de déchets dans ce secteur de jeu. L’ancien lillois Sébastien Corchia est en droit de postuler à une place dans le groupe France. Sa dernière sortie en Ligue des Champions avec son club de Séville fut plus que probante.

Les places seront très chères en attaque et le sélectionneur fera forcément des déçus lors de la prochaine Coupe du Monde. Lui qui prône l’équilibre dans son groupe en s’appuyant sur un noyau dur issu du dernier Euro, fait pour autant des choix discutables sur la forme du moment. On retrouve cette fois-ci l’ailier du Bayern Munich Kingsley Coman pourtant en proie au doute (aucun but en 6 matchs) alors que le mancunien Anthony Martial (3 buts en 121 minutes) qui surfe sur une bonne dynamique est ignoré une nouvelle fois.

On se retrouve prochainement pour une analyse détaillée du prochain match de l’Equipe de France en Bulgarie. Vous pourrez également profitez de nos meilleures côtes et nos conseils d’experts.

Benjamin Pinault, Rédacteur MediaPronos.

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...