Pronostic Barcelone – PSG

Battus sévèrement 4-0 au match aller, le FC Barcelone reçoit le PSG dans son antre. Poussé par leur public du Camp Nou, les Blaugranas espèrent réaliser une « remontada » historique. En effet, jamais un club ayant perdu 4-0 le match aller d’une double confrontation n’a réussi à se qualifier. Le miracle est-il possible ? Éléments de réponse avec notre analyse de ce Barcelone – PSG !

Le traumatisme du 14 février

Si prédire une victoire du PSG n’était pas si saugrenu, c’est surtout l’ampleur du score qui a choqué la planète football. Qui aurait pu penser que le PSG, souffre-douleur du Barca depuis plusieurs saisons, était capable d’infliger une telle correction à l’un des meilleurs clubs du Vieux continent ? Et plus que le score, 4-0, c’est surtout la manière qui est à souligner.

Car c’est bien là que le bât blesse pour les joueurs de Luis Enrique. Ils n’ont simplement pas existé lors de cette confrontation, en étant battu dans tous les domaines. Habitués à avoir la maîtrise du ballon, les partenaires de Lionel Messi n’ont été vraiment dangereux qu’à deux reprises. Pire, leur possession s’est révélée plus stérile que jamais. Le trio infernal n’a que très peu eu l’occasion de se mettre en valeur, si bien que les deux meilleures occasions ont été l’œuvre d’Umtiti et André Gomes. Si Neymar a quelque peu surnagé, Messi et Suarez ont été mangés tout cru par la défense parisienne.

A quoi peut-on imputer le résultat du match aller ?

Tout d’abord, le PSG a réalisé le match parfait aussi bien dans l’engagement que tactiquement. A cela, les coéquipiers de Marco Verratti ont su allier une qualité technique exceptionnelle leur permettant d’être dangereux sur chaque offensive. Au final, sans un grand Ter Stegen, le score aurait même pu être plus sévère. La titularisation de Draxler, Di Maria et Meunier fut un coup de maître pour Unai Emery. En effet, chacun a su être décisif à plusieurs reprises, justifiant ainsi pleinement la confiance de l’entraineur. On peut également saluer la performnce des jeunes formés au club, Rabiot et Kimpembe, qui ont tous deux été exceptionnels.

Ensuite, Luis Enrique s’est trompé en titularisant André Gomes et Andres Iniesta qui n’ont pas existé au milieu. Le premier n’a pas encore le niveau pour ce genre d’affiches tandis qu’Iniesta n’avait clairement pas le physique pour une telle intensité. Ainsi, voir Rakitic sur le banc pouvait prêter à question et cela s’est vérifié au cours de la rencontre. La défense a globalement réalisé un match catastrophique, surtout Sergi Roberto qui était constamment pris à revers par les attaquants parisiens. S’il n’est pas arrière droit de métier, son incapacité à défendre son côté est clairement rédhibitoire pour le Barca à l’heure actuelle.

Enfin, et c’est peut-être le plus significatif, Paris a su jouer libérer et sans retenue. Et c’est cela qui fait toute la différence si l’on veut avoir une chance de battre les meilleures équipes. Paris a crânement cru en ses chances et a mis tous les ingrédients pour triompher, à l’inverse des barcelonais qui donnaient pour certains l’impression de jouer un match amical. Outre les qualités footballistiques, l’attitude a, à mon sens, jouer un rôle primordial dans cette démonstration du Paris-Saint-Germain.

La forme des deux équipes

Depuis sa défaite du match aller, le Barca a enchainé 4 succès consécutifs. Si les 2 premiers face à Leganes et à l’Atletico ont suscité de nombreuses interrogations, notamment au niveau du jeu proposé, les 2 derniers victoires face à Gijon et au Celta Vigo ont quelque peu rassuré. Plus particulièrement le trio offensif qui a pu se remettre en confiance. Et Dieu sait qu’il en faudra pour espérer une remontada historique. Les arguments sont là, il va falloir les concrétiser sur le terrain.

De son côté, le PSG n’a pas non plus eu que des matches faciles. Accrochés face à Toulouse (0-0), Nancy (1-0) et Niort en Coupe de France (2-0), les joueurs de la capitale ont en revanche proposé un récital au Stade Vélodrome de Marseille en étrillant le rival historique (5-1). Le plus intéressant est que Javier Pastore  a pu participer à chacun de ces matches et enchainer. Chose qu’il n’avait plus faite depuis des mois. Paris récupère donc une arme offensive de plus.

Les clés du match

La physionomie du match ne fait ici que peu de doute. Barcelone a un débours de 4 buts à remonter et doit donc attaquer. La possession de la balle sera donc assez largement en faveur des catalans. Cependant, une autre donnée est ici importante à savoir le but à l’extérieur. En effet, si le PSG venait à marquer, les joueurs de Luis Enrique devraient inscrire 6 buts pour espérer se qualifier sans en encaisser d’autre. Il sera donc question pour Messi et ses coéquipiers de se ruer à l’attaque sans se faire contrer. Luis Enrique a d’ores et deja annoncé la couleur. Son équipe jouera tout pour l’attaque et devrait évoluer en 3-4-3, schéma très offensif.

Lorsque l’on voit le match aller, il paraît peu probable que Barcelone puisse réussir sa mission remontada même si dans le football rien n’est impossible. Si les forces offensives sont indéniables, le milieu de terrain et la défense sont bien trop friable à ce niveau de la compétition. Pour espérer passer, le Barça doit marquer 5 buts et prendre des risques laissant à Paris la possibilité de contrer. Sachant que le PSG n’est jamais aussi fort que lorsqu’il peut mettre en place son rapide en transition à la récupération du ballon, la mission est colossale.

 

Les équipes

 

Pronostic Barcelone – PSG : les meilleurs cotes.

Barcelone @1.43 (Winamax)

Match nul @4.90 (Winamax)

PSG @6.25 (Winamax)

Over 3.5 @1.82 (Unibet)

Notre vision du match

Le match aller avait été une formidable publicité pour le football. Le second acte devrait être au moins aussi beau entre un Barcelone revanchard et un PSG qui a l’occasion d’enfin éliminer sa bête noire. Ce qui est quasiment certain, c’est que l’on risque d’avoir des buts. Plutôt que de miser un over dont les cotes sont faibles, un pari buteur parait être une bonne alternative.

Je suis intimement persuadé que le PSG va inscrire au moins un but. La grande force du PSG est notamment les coups de pieds arrêtés offensifs avec d’excellents joueurs de tête. Paris n’aura pas beaucoup le ballon et va procéder quelques contres que les barcelonnais vont couper en faisant des fautes. Je pense donc qu’il peut être sensé de mettre une petite pièce sur un but de Thiago Silva @15. Outre son excellent jeu de tête, celui-ci a été critiqué pour son absence au match aller jugée “diplomatique” par certains et due à une faiblesse mentale dans les gros matches. C’est l’occasion rêvée de faire taire les critiques et qualifier son club.

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *