Comment (bien) parier sur la NBA ? Astuces et méthodes

parier-nba

Comment parier sur la NBA ? Le sport n’est pas du hasard : dire que The Roger Federer a eu de la chance lors du dernier tournoi de l’Open d’Australie ou encore que sa carrière repose sur de la chance est totalement faux.

Les paris sportifs ne sont pas un jeu de hasard : certes dans certains événements, dans certains sport, on peut se dire que la chance existe mais elle ne représente qu’une infime part.

Pour essayer de vaincre ce « facteur chance » dans les paris, il faut analyser de la bonne manière. Je vais vous parler de la méthode que j’applique personnellement.

Analyser pour mieux parier ?

Étape indispensable. Les paris ne sont à mes yeux, pas une simple histoire de « feeling ». Il y a une multitude de critères à prendre en considération. Il m’arrive d’analyser un match et de ne rien miser dessus car rien ne m’attire.

Ces analyses vont permettre de faire moins d’erreurs et d’expliquer une cote ou encore d’observer les absences/blessures. Le Tipster pourra donc dégager un déséquilibre en faveur d’une équipe ou alors il montrera qu’un facteur est trop compliqué pour jouer ce pronostic.
Ne laissons donc pas sa place au hasard et analysons nos pronostics…

Comment analyser un match de NBA ?

Pour moi l’analyse est primordial avant un bet , jouer à l’instinct n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Une analyse va permettre de faire ressortir les bons comme les moins bon côté du bet mais aussi nous permettre de se repérer par rapport à la cote.
Dans une analyse, il est important de tenir en compte plusieurs facteurs : blessés , calendrier , forme , temps si sport d’extérieur etc..

La journée type d’un tipster NBA qui vit en France.

L’exemple de Lucas :

1. Au réveil, je regarde les résumés des matchs de la nuit (que je ne regarde pas tous) avant d’aller en cours.
2. Par la suite, j’étudie les matchs de la soiree , je regarde lesquels m’inspirent le plus et tout ça sans regarder les côtes = c’est ma pré analyse.
3. Je reviens ensuite vers 17h/18h : les matchs sont le plus souvent dans la nuit donc j’essaye de ne pas analyser trop tôt pour pas qu’un absent de dernière minute vienne perturbé mon prono (oui c’est frustrant de construire un bet et 5mn avant le match voir qu’un joueur clef n’est finalement pas envoyé sur le terrain , mais bon on y peut pas grand chose).

Parier sur la NBA : ma méthode d’analyse.

1) Analyse des calendriers : si l’équipe est en B2B (quand une équipe a joué la veille) ou non, étudier les matchs à venir pour voir si le calendrier pour l’équipe est compliqué ou non (car en NBA la saison est longue avec énormément de matchs et parfois les équipes font des « non match »).
2) Étude des derniers matchs des équipes, ainsi que leurs dernières confrontations. Je regarde le résumé du match. Cependant, il est vrai que H2H est relativement peu pertinent en NBA, les effectifs changeant tous les ans et les circonstances de match différentes. ça peut « rassurer » mais en aucun cas conditionner un bet.
3) Information sur la diffusion du match aux US : oui un match diffusé sur une chaîne nationale sera pris plus aux sérieux par une équipe qu’un match qui ne sera pas diffusé (enfin c’est mon point de vue).

Si jusqu’à la tout est plus ou moins positifs :

4) Lecture de la presses américaine, conférence de presse. Objectif : repérer l’état d’esprits et le vestiaire des équipes.
5) Comparaison des statistiques collectives des 2 équipes (attaque , défenses , rebonds , passes , balles perdues). Concernant les stats collectives, on peut s’en servir mais pas de tout et n’importe quoi, l’accent doit surtout être mis sur le nombre moyen de possession par match (en gros savoir si une équipe préfère le jeu demi terrain et va au bout des 24s pour construire une attaque ou si elle privilégie le jeu rapide), le nombre de pts encaissés marqués etc à la limite pour conditionner les bets under/over mais encore une fois ce genre de stats est relativement accessoire quand on regarde pas mal de matchs ou résumés qui permettent de maitriser le style de jeu de chaque équipe.
6) Comparaison des stats individuelles ( je ne prend pas poste par poste mais statuts par statuts : Raquette / ailiers).

7) État des lieux des équipes : je note les blessés et les incertains et c’est souvent le plus long car parfois un joueur est annoncé sur le terrain ou dans les tribunes seulement 30mn avant le match donc c’est pas toujours évident : c’est pour moi le facteur le plus compliqué à prendre en compte.

Ensuite et seulement maintenant , je regarde les cotes et je les compare à mes analyses

8) J’utilise un algorithme qui prend en compte mes analyses précédentes dans un calcul qui me permet de comparer la cote théorique à la côte sur le book pour voir s’il y a value.
9) Sélection de mon pari : avec une côte minimum de 1,60 en prebet (mais je préfère les cotes supérieures ou égales à 1,70).

Liens indispensables :

– L’appli NBA
Rotoworld
NBA.com/Stats
Watch.NBA.com
– league pass (permet de revoir tout les matchs en rediffusion)
– Tweeter ( je suis pas mal de journaliste sportifs américains qui on souvent de très bonnes infos assez tôt, mais aussi le tweeter des équipes)
Donbest
– Le site officiel des équipes
– Un site incontournable pour tout novice qui souhaite décrypter et comprendre plus facilement la NBA au quotidien c’est la page Trashtalk.

Enfin notre conseil pour parier sur la NBA c’est de bien suivre la NBA.. Il n’y a pas de secret, en suivant régulièrement et en essayant de regarder quelques matchs et résumés régulièrement, une personne se familiarisera avec toutes les équipes et joueurs. C’est ainsi qu’elle dénichera des values.

Article rédigé principalement par Lucas avec la collaboration de Grec72.

L’équipe www.mediapronos.com les remercie pour leurs contributions.

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *