Comment (bien) parier sur le tennis ? Astuces et méthodes.

Pour bien parier sur le tennis il faut être un passionné de la balle jaune

Contrairement à la majorité des sports auxquels vous vous intéressez le tennis se joue de manière quotidienne et à plusieurs endroits. Sur une même semaine, il est possible que 3 tournois se disputent sur des surfaces différentes, dans des conditions différentes et avec des enjeux différents. Par conséquent, vous comprenez bien que cela demande un investissement de votre part pour pouvoir suivre l’état de forme et le niveau de jeu proposé par les joueurs qui vous intéressent.

Pour parier sur le tennis il faut comprendre le fonctionnement :

Le joueur de tennis est libre de participer aux tournois qui l’intéressent en dehors des contrats et des obligations.
Il existe 4 catégories de tournois :

  • Premièrement il y a les ATP 250 : offre 250 points au vainqueur et une moyenne de 80.000$ pour le vainqueur ;
  • Ensuite, les ATP 500 : offre 500 points au vainqueur et une moyenne de 350.000$ pour le vainqueur ;
  • Il y a également les ATP 1000 : offre 1000 points au vainqueur et une moyenne de 1.100.000$ pour le vainqueur ; 
  • Enfin, les tournois du GRAND CHELEM : offre 2500 points au vainqueur et une moyenne de 2.000.000$ pour le vainqueur.

Au niveau des montants bien entendu ça varie selon le tournoi mais globalement on retrouve ces chiffres.
Vous l’aurez compris tous les joueurs ont des objectifs différents il est donc important de cibler les tournois qui intéressent fortement les joueurs . Les tournois mineurs (250) ne sont pas pour autant à négliger il y’a des spécialistes et des joueurs qui ont des attaches à certains tournois.

Les tournois peuvent se disputer au cours de la saison sur 4 surfaces différentes :

  • la terre battue
  • le dur extérieur
  • l’indoor
  • le gazon

Evidemment, toutes les surfaces restent différentes les conditions météorologiques doivent être prises en compte (température/humidité/vent/rapidité)

Il est important de prendre tous les paramètres en compte :

Beaucoup de parieurs se basent sur le classement mais il ne reflète pas forcément le niveau tennistique d’un joueur. En effet, certains sont installés entre la 50e et 100e place car ils circulent sur le circuit challenger pour engendrer des points, certains font une performance dans un tournoi et par conséquent font un bond au classement.

La confiance ainsi que la forme du moment sont les facteurs les plus importants à mes yeux.
Tennistiquement parlant, le fossé tennistique entre un joueur situé dans le top 20 et un joueur dans le top 70 n’est pas si important. Par contre, le joueur en meilleure posture a ce petit quelque chose en plus en terme de régularité/de concentration qu’il lui permettent de gérer les moments importants et les temps faibles.
Chaque joueur a des qualités bien précises qui s’accordent plus ou moins bien avec le type de surface utilisé sur un tournoi il est donc important de privilégier un joueur spécialiste de cette surface.

Pour parier le tennis il est important d’essayer de lire une rencontre :

Lorsque vous choisissez de faire confiance à un joueur mettez vous à sa place avec ses qualités comment pourrait-il contrer les qualités adverses, quels schémas de jeux pourrait il utiliser pour parvenir à la victoire.

Les joueurs ont réponse aux questions que vous vous posez mais il est important de suivre cette démarche pour pouvoir envisager la victoire de votre poulain.

Et si on résumait ?

Pour résumer, pour bien parier sur le tennis nous devons nous baser sur :

  • L’intérêt du tournoi POUR LE JOUEUR (chaque joueur a des ambitions différentes)
  • L’état de santé du joueur (retour de blessure/pépin au match précédent)
  • Le niveau moyen du joueur (dans un mauvais jour peut-il s’en sortir?)
  • La confiance et le niveau actuel du joueur (une série de victoires/de défaites peut changer un joueur)
  • Les schémas de jeux à utiliser pour parvenir à la victoire
  • L’écart de niveau entre les 2 joueurs
  • La gestion des moments importants

Si vous prenez ces critères en compte vous devriez y arriver ! En amont, préparez-vous un cahier des charges bien fournis.

Liens utiles :

  • Tennis explorer
  • Matchstats (outil indispensable avec une belle interface)
  • L’application ATP pour avoir les statistiques
  • Chercher les comptes Twitter des joueurs

Merci à Lucien pour ce bel article, n’hésite pas à lâcher vos commentaires !

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. kafelnikov dit :

    Merci ! Article très intéressant

  2. seb86110 dit :

    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *