Les sports les moins à risque pour parier

À tous les adhérents de MediaPronos, il nous semblait important de vous donner quelques astuces dans le domaine des paris sportifs, et plus particulièrement sur les sports les moins risqués du genre. Nous listons quelques sports exemples où les paris sont moins risqués, puis les plus risqués. Dans le premier cadre, si les gains sont plus réguliers, ils pourront s’avérer moindres, alors que dans la seconde catégorie, les pertes seront plus nombreuses, mais si vous parvenez à parier juste, le jackpot sera à votre porte. Le risque est certes toujours plus payant à la loterie, à la bourse, au casino, mais aussi dans le cadre des paris sportifs. Mais s’assurer des victoires régulières permet également de reprendre confiance et de garder le plaisir de jouer pour gagner.

Pourquoi Un Sport Sera Considéré Comme Plus Ou Moins Risqué ?

Si nous détaillons dans cet article que des sports s’avèrent être moins risqués que d’autres pour les paris en ligne, il est d’important de rappeler que les jeux d’argent comportent des risques quoi qu’il en soit. Que ce soit au travers des machines à sous des casinos, des tickets à gratter ou dans le cadre des paris sportifs, le hasard est maître, comme au cours d’une compétition sportive. Car si un favori se dégage à chaque confrontation, la beauté du sport réside dans la possibilité que l’outsider l’emporte sur le grand champion. C’est alors que le risque est inéluctable. En revanche, il est des sports, notamment les sports collectifs, qui offrent le moins de surprises. Nous le remarquerons dans notre top des disciplines les moins risquées pour tenter de gagner de l’argent. Dans le cas contraire, les confrontations individuelles, en face à face, la forme, l’humeur ou même ce que le sportif a pu manger la veille, sont des éléments qui pourront jouer en sa faveur ou sa défaveur au cours de l’événement.

Pour ce qui est des combinés, des associations de paris, ou même l’évolution des cotes, quelques disciplines offrent davantage de possibilités et de paris spécifiques, pour pouvoir récupérer sa perte et se relancer au cours de la partie, du match ou du combat. Dans la boxe, ou même le MMA (Mixed Martial Arts), les cotes se concentrent davantage sur le choix d’un des deux combattants, ou dans de plus rares cas, le vainqueur de chaque round respectif, voire si KO il y aura ou non au cours de la confrontation. Nous verrons que dans les sports d’équipe, les cotes sont beaucoup plus nombreuses et variées, et qu’elles seront beaucoup plus évolutives au cours d’une confrontation d’une durée de 80 minutes ou 90 minutes. Ce laps de temps valide pour parier de nouveau, et changer ses paris, à son importance dans la capacité de chaque parieur de s’offrir plus de chances de gagner de l’argent, plutôt que d’en perdre.

Les Sports Les Moins Risqués Pour Les Paris

Comme nous pouvions le décrypter en préambule, les paris sportifs sur les disciplines collectives recueillent la plus grande popularité dans les bureaux de tabac ou sur les plateformes en ligne. Constatez que dans notre top, nous commençons par le football, qui est non seulement le sport numéro 1 en termes d’affluence et d’audimat dans les stades ou à la télévision, et qui offre surtout le plus de certitudes dans cette catégorie des jeux d’argent. Nous référençons également quelques disciplines individuelles qui restent incontournables, notamment pour le risque qui est moindre, surtout si vous y êtes un vrai connaisseur.

  • Football : Ce n’est une surprise pour personne, les paris sportifs sur le sport numéro 1 joue naturellement dans la popularité des 22 acteurs du rectangle vert. Mais si près de 98% des mises se jouent sur cette discipline, c’est pour la pluralité des cotes qui minimisent considérablement les risques de pertes. Dans bien des cas, les équipes telles que le FC Barcelone, Real Madrid ou même le Paris-Saint-Germain partent favoris de chacune de leurs confrontations respectives, et c’est un premier élément favorisant la réussite des gains sur des plateformes en ligne ou au sein des points de paris physiques. La multiplicité des paris est également un élément favorable, avec des mises potentielles remboursées si match nul, ou encore la capacité de tenter de gagner de l’argent sur le prochain buteur, le prochain joueur averti ou expulsé, le vainqueur de chacune des deux mi-temps, ou la formule classique en devinant qui sera le vainqueur à la fin du match. Si quelques surprises peuvent subsister au détour d’un match de coupe, rares sont les risques dans les confrontations de championnat, les outsiders sont restreints, du à un clivage d’autant plus important de budget entre chacun des clubs.
  • Rugby : Autre sport collectif très populaire, où la prise de risque est là aussi très minime, du fait que les matchs nuls n’existent pas, ou arrivent une fois sur 100 confrontations. Et comme dans le football, les cotes sont variables, multiples et évolutives au cours des 80 minutes de chaque événement. Le prochain joueur ou l’équipe à marquer un essai, le score à la mi-temps, le score à la fin du match, la prochaine pénalité marquée, le joueur du match désigné, voir la nation vainqueure d’un tournoi des VI Nations et de la prestigieuse Coupe Du Monde sont autant de cotes favorables aux parieurs.
  • Basketball : Comme dans le rugby, les matchs nuls sont presque anecdotiques. Et comme à l’instar du football, ce sont très souvent les mêmes équipes qui l’emportent, tout comme les marqueurs désignés qui sont récurrents. Que ce soit les San Antonio Spurs de Tony Parker, les Chicago Bulls, ex-équipe de Joakim Noah, ou même les Celtics de Boston qui ont tout autant la cote en NBA. La Pro A française est certes moins populaire, mais ne démérite pas dans le secteur des paris sportifs, tant les cotes sont là aussi variables et favorables à tous les parieurs s’y connaissant un peu.
  • Courses Hippiques : Les tous premiers paris sportifs enregistrés en France sont réalisés autour des courses de chevaux, avec de grandes rencontres, notamment les événements internationaux sur l’hippodrome de Vincennes. Et cette popularité est notamment due à la moindre prise de risque pour les parieurs s’y connaissant parfaitement. Une maîtrise parfaite de ce sport, avec notamment les dernières informations en ce qui concerne les chevaux ou même les jockeys, facilite considérablement les gains réalisés. Les combinés et associations de mises sont multiples là aussi, et en suivant quelques astuces, vous remporterez aisément votre mise et le complément avec le quinté, le quarté et tiercé.
  • Cyclisme : Dans le cyclisme, les grands favoris sont souvent présents aux grands rendez-vous. Nous ne sommes pas là pour juger des polémiques liées au dopage, mais simplement de rappeler que les Lance Armstrong, Alberto Contador, Mark Cavendish ou le dernier en date, Christopher Froome qui a remporté les deux dernières éditions du Tour De France. Le Giro (Italie), le Tour d’Espagne ou encore la célèbre course du Paris-Roubaix sont autant d’événements vous offrant de nombreuses possibilités de parier, que ce soit sur le meilleur grimpeur, l’étoile montante arborant le maillot blanc, le meilleur sprinteur et son maillot vert ou le grand vainqueur du classement général avec le maillot jaune si l’on prend l’exemple du Tour De France.

Ces Sports Où Les Paris Sont Risqués

A contrario de notre top précédent, il est des sports où les paris seront plus souvent considérés comme perdants plutôt que gagnants. Attention, les pertes seront certes régulières, mais lorsqu’un pari s’avèrera gagnant, c’est un jackpot incroyable qui vous sera délivré, comparable à certaines machines à sous de casinos en ligne. Pour ces disciplines, plusieurs éléments entravent surtout la forme physique et la concentration des compétiteurs, et les parieurs n’auront pas toujours les informations adéquates avant de miser sur son favori. Les cotes sont beaucoup plus serrées, mais plus importantes aussi.

  • Boxe : Dans le cadre de la boxe, le premier danger, c’est la corruption qui est grande. Les combats truqués dénaturent ce sport tant populaire, et les récentes actualités n’encouragent malheureusement pas à une évolution plus saine de la boxe. Et comme nous le précisions en introduction, la forme physique du seul combattant entraine davantage l’imprévisibilité à chacune des confrontations.
  • MMA : La récente apparition du Mixed Martial Arts sur le territoire hexagonal entraîne également les premiers paris sur cette discipline d’un tout nouveau genre. Mais comme dans le cadre de la boxe, tant de nouveaux talents font leur apparition, et personne ne peut vraiment deviner le prochain vainqueur, même le plus grand spécialiste de toutes ces pratiques sportives orientées sur le combat.
  • Foot Américain : À l’image du Super Bowl, rares sont les équipes qui sont deux fois de suite finalistes de ce tournoi majeur. Les paris autour des annonceurs publicitaires ou même des guests faisant le show au centre du stade seraient plus prévisibles que désigner le grand champion du football américain.
  • Formule 1 : Tant il y a de favoris chaque année, bien difficile également de parvenir à supposer du prochain vainqueur du classement général. Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Kimi Räikönnen, Nico Rosberg ou Sebastian Vettel sont autant de grands pilotes qui convoitent chaque année la pole position. En ce qui concerne les écuries, là encore, les têtes d’affiche ne manquent pas. Ferrari, Renault, McLaren et Lotus sont autant de marques et de grosses cylindrées qui cherchent à valoriser ce sport et à prouver le meilleur savoir-faire de la mécanique automobile.

Laisser un commentaire

commentaires



Vous aimerez aussi...